Défi Ecoles à énergie positive à Vitry-sur-Seine

Un projet original de sensibilisation au développement durable mené auprès d'élèves de CM1-CM2 de six établissements scolaires, qui donne lieu à une exposition fin juin à la Maison des Projets.

En 2016-2017, sur le modèle du Défi Familles à Energie Positive proposé au grand public depuis plusieurs années, la ville de Vitry-sur-Seine a décidé de mettre en place, en partenariat avec l'Agence de l'énergie du Val-de-Marne et l'Exploradôme, un jeu entre différentes écoles de la commune.
Une sensibilisation au développement durable hors normes, qui a pris, pour dix classes de CM1-CM2 réparties sur six établissements scolaires, la forme d'ateliers de réflexion et de création avec des professionnels de l'énergie et du développement durable. Le travail réalisé sur l'année par chacune des classes donne lieu à une exposition commune à la Maison des Projets, fin juin début juillet.

Ce défi "Ecoles à Energie Positive", organisé dans le cadre du Plan Climat de la ville de Vitry, visait à encourager les élèves de CM1-CM2 à réduire leur impact écologique et celui de leur école en accomplissant des actions concrètes et bénéfiques pour la planète.

Suite à la présentation en classe d'un diagnostic réalisé par un ingénieur de l'Agence de l'énergie sur les consommations d'énergie et d'eau, sur les déchets ainsi que sur le gaspillage alimentaire au sein de chaque école, les élèves devaient choisir de travailler sur une thématique du développement durable.
Quatre axes de travail ont ainsi été retenus : les déchets, la biodiversité, les déplacements et la communication.

Les actions concrètes mises en place par les élèves dans le cadre de ce projet ont été très variées : développement du tri et du recyclage au sein de l'école, sensibilisation au gaspillage alimentaire à la cantine, mise en place d'un lombri-composteur, création d'un jardin pédagogique, confection d'un jeu de société sur les éco-déplacements, réalisation d'outils de communication (affiches, spectacle, maquettes à présenter lors de la fête d'école,...).

À travers ce projet collectif et interdisciplinaire, les enfants ont réalisé que, face à la pollution de l'environnement et aux lourdes conséquences du réchauffement climatique, chacun, à son niveau, pouvait mettre en oeuvre quelques pratiques simples permettant de limiter son impact écologique. Espérons que ces jeunes porteurs d'avenir sauront modifier durablement leur comportement, et sensibiliser leur entourage à ces problématiques !

 

Galerie d’images

Partager