Galerie des expositions
Du 12/03/2016 au 26/03/2016
Sculptures, peintures, croquis, photographies, maquettes ou plans d'architecture... les expositions du festival se veulent pluridisciplinaires !

Dessins préparatoires

Serge Renaudie / Renée Gailhoustet
Centre Jeanne Hachette - Local 14

Pourquoi les étoiles ? Comment ont émergé ces formes si caractéristiques ? Les dessins préparatoires si expressifs de Jean Renaudie contiendraient-ils une partie de la réponse ? Les différents dessins, plans, coupes, et retranscriptions des discours de Jean Renaudie et Renée Gailhoustet nous aideront également à découvrir et comprendre le projet des logements du centre ville d’Ivry, entre geste architectural fort et réponses aux problématiques sociales, économiques et culturelles de l’époque.

Jean Renaudie et Renée Gailouhstet sont les architectes du centre ville d’Ivry. Dans les années 70, leurs  convictions concernant le logement trouvent un aboutissement avec le centre ville d’Ivry, où les deux architectes expérimentent leurs réflexions de l’échelle urbaine à celle de l’intérieur du logement.

 

Folies

Gilles Hirzel
Forum social - sur la rampe du Centre Jeanne Hachette 

« Folies » est une série de sculptures réalisées par Gilles Hirzel. A partir de maquettes d’étudiants en architecture, l’artiste joue à déconstruire et remodeler l’espace pour créer ces sculptures urbaines, à mi-chemin entre cartes mentales tridimensionnelles et représentations hyper-réalistes.

Gilles Hirzel est plasticien. Ses créations, d’abord concentrées sur la seule peinture, usent maintenant de multiples techniques : goudron, bois brûlé, fibres végétales, métaux bruts ou travaillés... Entre peinture et sculpture, matériaux naturels et de synthèse s’assemblent pour créer à chaque oeuvre surprise et interrogation.

 

Vues d'Ivry

Joëlle Jolivet
Avenue G. Gosnat - sous les arcades

Joëlle Jolivet nous propose de redécouvrir ses monochromes tirés de son ouvrage « Vues d’Ivry » paru en 2001. En affichant ses créations sur les murs du centre Jeanne Hachette, l’habitante d’Ivry ouvre des passages dans l’espace, le temps et la mémoire de chaque visiteur.

Joëlle Jolivet est née en 1965. Elle vit et travaille à Ivry sur Seine, avec un attachement fort au territoire, où elle pratique son principal moyen d’expression : la gravure sur linoléum. En plus de ses propres livres, elle illustre de nombreuses couvertures de romans et travaille quelquefois pour la presse.

 

Ivry en perspective

Ianna Andreadis
Centre Jeanne Hachette - dans les promenées

En parallèle de son travail sur les fenêtres d’Athènes, exposé à la Cité de l’Architecture, Ianna Andreadis propose « Ivry en perspective », des points de vues sur la ville par les fenêtres des logements du centre ville créés par Renaudie et Gailloustet. 

Une rencontre avec l'artiste est prévue le lundi 14 mars, de 18h à 19h, à l'Espace Gérard Philipe.

Ianna Andréadis est une artiste née à Athènes en 1960. Elle vit à Ivry depuis 1995, auteur de plusieurs livres dont Usines du port, et Cosmopolis,  un recueil de portrait d'ivryens d'origines différentes . Peintre et photographe, elle est aussi à l'origine de plusieurs projets participatifs . 

 

Villes utopiques

Ecole Einstein
Centre Jeanne Hachette - autour des Rotondes et salle des restitutions

Les classes de CM2 de l’école Einstein d’Ivry ont travaillé durant plus de deux mois sur la notion de ville idéale : bâtiments, transports, espace public, densité, intimité... Ces fresques apposées sur les garde-corps des deux « rotondes » du centre rapportent leur vision de la « ville utopique ».

L’école Einstein prend place dans un bâtiment du centre ville dessiné par Jean Renaudie. Les élèves de CM2 concernés pratiquent quotidiennement les réflexions de l’architecte.

 

Translations

Clément Borderie
Galerie Fernand Léger

Les recherches artistiques de Clément Borderie se développent autour des échanges entre une forme et son environnement à travers le temps, dans le but de rendre visible l’invisible. L’artiste détermine un lieu dans la nature, un espace urbain ou industriel, et y installe un dispositif dont le choix de la forme permettra la capture de micro éléments. Nous verrons, dans cette exposition, les toiles résultant de son travail dans la ville d’Ivry-sur-Seine. 

Clément Borderie, né en 1960 à Senlis, est un peintre et sculpteur qui vit et travaille actuellement à Paris. « Sauf qu’il ne sculpte pas mais réalise des dispositifs à faire des toiles. Et qu’il ne peint pas davantage, mais laisse agir l’environnement sur ces matrices pour en capter une image. » ... Ainsi le décrit Jean-Pierre HADDAD, philosophe.

 

L'habitat : la plus grande petite échelle du territoire

Beatriz Ramo, de Star stratégies + Architecture
Espace Gérard Philipe

Cette exposition présentera les travaux menés par l’agence Star stratégies + architecture, dans le cadre de l’Atelier International du Grand Paris, et mis en œuvre sur l’îlot 3H de l'opération Ivry Confluences. Le résultat des travaux menés par l’agence STAR pour l’AIGP a pris la forme d’un manifeste audacieux : « L’habitat, la plus grande petite échelle du territoire ». Star y propose des typologies de logement inédites pour répondre aux nouveaux modes de vie. Dans ce même espace, SADEV 94 présentera l’opération Ivry Confluences, et en particulier les ilôts 3H et 4E, pour lesquels elle a mis en place un processus de co-conception tout à fait innovant.

Beatriz Ramo est une architecte et urbaniste espagnole qui vit et travaille à Rotterdam, où elle fonde l’agence STAR strategies + architecture en 2006. Beatriz Ramo collabore également à l’édition du magazine d’urbanisme MONU, depuis sa fondation en 2004. STAR strategies + architecture a été sélectionnée parmi les quinze équipes participant à la seconde édition de l’Atelier International du Grand Paris.

 

Loin des clichés

G. Basilico, B. Plossu, P. Maurer, M. Senadji, L. Kronental
Centre Jeanne Hachette - Local 14

Le caractère inédit et inspirant du centre Jeanne Hachette, de Jean Renaudie et Renée Gailhoustet, a inspiré de nombreux photographes, depuis la construction jusqu’à nos jours.

L’exposition de quelques-uns de ces clichés nous propose des points de vue choisis de ces photographes souvent illustres, sur l’architecture du centre.

Gabriele Basilico est un photographe italien né en 1944 à Milan et mort en 2013. Son enquête photographique infatigable sur la morphologie et les transformations de la ville et le paysage contemporain lui fait remporter le Grand Prix du Mois de la Photo en 1990. 

Bernard Plossu est né au Vietnam en 1945. C’est en photographe atypique, inclassable, qu’il trace depuis le début des années 1960 son parcours en solitaire, en marge du reportage, de la photographie plasticienne et des modes, « pour être, nous dit-il, de plain pied avec le monde et ce qui se passe. »

Magdi Senadji est un photographe important des années 80 et 90, né à Dijon en 1950 et mort en 2003.

Paul Maurer, est né en 1951, en Alsace. Passionné de paysages et d’architecture, il travaille avec de grands architectes comme Paul Andreu et expose son travail en France et à l’étranger dans de nombreuses galeries et expositions.

Laurent Kronental est un jeune photographe, né à Courbevoie en 1987, fasciné par l’architecture et l’interaction entre le paysage urbain et les personnes qui y habitent. Son regard se porte sur les seniors, arrivés au moment des Trente Glorieuses, qui ont vécu au sein de Grands Ensembles. Sa démarche interroge à la fois la généalogie humaine et celle des espaces urbains.

 

Informations pratiques

Horaires : de 10h à 19h. Entrée libre. Tarif : Gratuit

Lieu de la manifestation

Documents à télécharger

Partager