ATLAS DES PAYSAGES DU VAL-DE-MARNE

Le 10 juillet 2019, le CAUE du Val-de-Marne a organisé, aux côtés des services de l'État, une après-midi d’échanges pour le lancement du futur atlas des paysages du Val de Marne.

La signature de la convention collective par l’ensemble des institutions et des collectivités partenaires a été l’occasion d’informer et de sensibiliser les élus et les futurs utilisateurs de cet Atlas, aux grands enjeux de paysage et à l’intérêt d’un tel document.

Renforcée par les expériences des autres atlas franciliens et par l’expertise de professionnels du paysage, la mise en œuvre de l’atlas des paysages du Val de Marne s’annonce fertile !

Elle devra prendre en compte de nombreux enjeux, dont trois ont plus particulièrement émergé des débats :

L’écologie, faisant évoluer notre culture du paysage.

Car elle impose de penser autrement et en responsabilité partagée les futurs projets d’aménagement pour tendre vers un territoire résilient ;

Les micro-paysages

Par constellation, les micro-espaces contribuent à la fabrication du grand paysage et à la singularité des lieux. Leur prise en compte est un défi à relever, afin d’éviter leur comblement et leur disparition progressive au fil du temps ;

Le paysage comme « bien commun » et transversalité

Faire du paysage « un bien commun » à préserver et à déployer au cœur des milieux urbains est un enjeu partagé par les acteurs val-de-marnais, qui invitent à faire évoluer les démarches de projet.  Le paysage doit être porté haut et fort au sein de toutes les politiques publiques en développant des approches transversales et pluridisciplinaires.

L'événement du 10 juillet était porté par le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement du Val-de-Marne (CAUE 94) et la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Ile-de-France (DRIEA – UD94), en partenariat avec le département du Val-de-Marne, l’établissement public territorial Paris Est Marne & Bois, l’établissement public territorial Grand Paris Sud Est Avenir et l’établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre.

 

Sont intervenus :

- Catarina Bento-Gonçalves, paysagiste, service études, prospectives et thématiques de la direction principale des routes du département de Seine-et-Marne

- Marie Desse, paysagiste, chargée de projet paysage, département de la Seine-Saint-Denis

- Guillemette Morin, urbaniste au CAUE de Seine-Saint-Denis

- Carole Constans-Martigny, du service planification et aménagement durables à la DRIEA - Unité départementale des Hauts-de-Seine

- Vincent Lelièvre, architecte urbaniste au CAUE des Hauts-de-Seine

- Tim Boursier-Mougenot, paysagiste conseil de l’État

- Michel Audouy, paysagiste, secrétaire général de la FFP, président de la commission des métiers du paysage

- Thierry Maytraud, urbaniste – hydrologue, fondateur d’ATM

- Laëtitia Grigy, architecte urbaniste, directrice du CAUE du Val-de-Marne

- Anne Gaillard, paysagiste urbaniste, CAUE du Val-de-Marne

 

Se sont engagés :

- Jacques JP Martin, président de l’établissement public territorial Paris Est Marne & Bois.

- Gérard Guille, vice-président en charge des paysages de l’établissement public territorial Grand Paris Sud Est Avenir.

- Patrice Diguet, maire-adjoint à l’urbanisme, à l’aménagement et à la politique de la ville de Choisy-le-Roi et vice-président délégué à l’immobilier d’entreprises et aux activités productives pour le Grand-Orly Seine Bièvre.

- Bruno Hélin, vice-président en charge de l’environnement, des espaces verts et naturels du Conseil Départemental du Val-de-Marne.

- Laurent Prévost, Préfet du Val de Marne

 

 

GALERIE D’IMAGES

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET