RÉHABILITATION DE LA TOUR RAVEL

Publié le 21/05/2021

À projet unique, réhabilitation unique. Découvrez le projet de la Tour Ravel, repère urbain dominant de Sarcelles indissociable du paysage de la gare, et de l'histoire de la ville. Un exemple de valorisation du travail architectural, en vue d'assurer une réhabilitation durable et de qualité. 

© Coline Bulbex

Cette opération illustre la possibilité de faire évoluer le bâti des années 1950, jusqu'à un niveau énergétique proche de celui d'une construction neuve RT 2012. Elle constitue un prototype potentiel pour la réhabilitation des édifices similaires.

 

Présentation du bâti - La Tour Ravel

 

Projet d'origine, état sanitaire et enjeux. La Tour Ravel fait partie du grand ensemble des Lochères, soit plus de 12 000 logements réalisés en quinze ans par la SCIC (maître d'ouvrage) et les architectes Jacques-Henri Labourdette et Roger Boileau. L'architecture d'origine prenait une grande rationalité constructive, avec des façades légères ; la précision de cette architecture métallique a été progressivement altérée par des réhabilitations successives.

 

Enjeux de la réhabilitation

 

Ce projet a consisté en la réhabilitation de la tour, avec des objectifs ambitieux thermiquement (BBC), et acoustiquement (bruit ferroviaire et aéroportuaire). Il comporte ainsi des améliorations à l'intérieur des logements (rénovation des pièces humides, de la ventilation et de l'électricité), et dans les parties communes (remplacement d'un ascenceur, reconfiguration du hall, des locaux poubelles et vélo).

 

Découvrez en détails cette opération de réhabilitation

 

Nous vous proposons de consulter l'intégralité de cette analyse d'opération de l'Observatoire de la qualité architecturale du logement en Île-de-France ci-dessous, ou depuis le PDF ci-contre.

 

 

separateur

FICHE TECHNIQUE

  • Programme :
    Logement collectif
  • Programme détaillé :

    Projet de réhabilitation d'une tour d'habitation de 1950 avec des objectifs thermiques et acoustiques ambitieux, pour une évolution vers un niveau énergétique proche d'une construction neuve RT 2012

  • Type d’intervention :
    Réhabilitation
  • Concepteur(s) :

    EQUATEUR, architecte

  • Maître d’ouvrage :

    CDC Habitat

  • Statut de propriété : Publique
  • Date de livraison : 2018
  • Surface(s) :

    4 935 m2

  • Coût(s) :

    3 913 000 € HT

separateur

SUR LE MÊME SUJET

separateur
separateur